Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Soutien

Recherche

Comme une machine qui consommerait un maximum de pétrole uniquement pour entretenir sa surchauffe, l'intello du dessous consomme un maximum de facultés intellectuelles pour entretenir sa capacité à surmener son cerveau... en pure perte. Un pur produit de la société de surinformation dans laquelle on patauge...

Aujourd'hui j'ai décidé que tout ça allait sortir, et que je ferais connaître à  d'autres cerveaux surmenés et improductifs le chaos de mes pensées. Ca me fend un peu le coeur d'ajouter au flot d'informations inutiles qui circulent sur le net, mais il paraît qu'un être humain doit s'exprimer pour vivre, il paraît qu'il faut partager ses pensées pour qu'elles ne restent pas vaines. Alors bien sûr, cette décision tiendra jusqu'à ce que la somme d'informations que j'ingurgite chaque jour ne submerge la ressource mémoire où est née l'idée de ce blog, mais ne désespérons pas. Peut-être que le Bouddha qui veilla sur mon berceau me donnera la faculté d'entretenir mon jardin...

 

Archives

2 février 2006 4 02 /02 /février /2006 10:26
En matière d'insertion des jeunes diplomés, je n'ai pas l'impression que les CNE/CPE amélioreront quoi que ce soit. Les offres de stage ont déjà remplacé les offres pour jeunes diplomés. Et les stages seront toujours moins chers que les CNE ou CPE.
Ce n'est pas la peur de ne pas pouvoir se séparer d'un salarié qui pose problème, sinon on se verrait au moins proposer des CDD, c'est simplement qu'on estime qu'un jeune ne vaut pas un "vrai" salaire... En fait, de plus en plus, on estime que personne ne vaut un "vrai" salaire, mais on ne peut plus agir sur les salaires de ceux qui sont déjà embauchés en CDI et qui ont accumulé de l'ancienneté dans des périodes plus fastes; alors on essaye de se rattraper sur ceux qui ne sont pas encore embauchés.
Les jeunes ne sont pas responsables des situations où les employeurs se sentent pieds et poings liés par un CDI (certains en arrivent même aux extrêmités de la mise au placard, du harcèlement moral pour amener un salarié à démissionner). Mais ce sont les jeunes qui en paient les frais. Et les CDI qui "encombrent" les employeurs au point de leur faire avoir en horreur l'idée d'embaucher, je ne pense pas qu'il s'agisse en majorité de CDI datant de moins de 2 ans.
Alors non, je ne pense pas que le CNE ou CPE change quoi que ce soit.
Les jeunes, indépendemment de leur motivation et de leur valeur, continueront à faire les frais de ce que les employeurs considèrent comme des entraves à la liberté d'entreprendre (à savoir ce qu'ils appellent "les lourdeurs du Code du Travail"). Tant qu'il n'y a plus moyen de dire "si vous ne me donnez pas des garanties pour l'avenir, j'irai voir si l'herbe est plus verte ailleurs", même le jeune le plus brillant et le plus prometteur ne peut plus se permettre de négocier quoi que ce soit.
Les stages ont pris trop d'ampleur, la notion de stage comme "première expérience en entreprise" a été trop dévoyée pour qu'on puisse revenir en arrière.
Les cabinets de conseil devraient manifester eux-mêmes contre les stages-missions à des prix défiant toute concurrence. Je ne compte plus les entreprises qui veulent se certifier ISO 9001 ou 14001 et qui font rédiger leurs documents par des stagiaires, ou qui font faire des pré-diagnostics par des étudiants. Mais ils ne le font pas, car parfois ils profitent eux-même de stagiaires pour développer leur activité, voire pour réaliser les études qu'ils n'ont pas le temps matériel de faire.
Bien sûr, il y a des ratés, des étudiants qui ne font pas un travail exploitable, ou qui passent leur stage à surfer sur internet sans aucun apport pour l'entreprise (souvent, ceux-là sont en stage obligatoire, n'ont pas trop peur pour leur subsistance et se disent qu'ils préfèreraient être sur la plage à dépenser l'argent de leur compte épargne alimenté par leurs parents depuis leur naissance...je le sais, j'en ai fait partie!) . Mais vu le peu d'investissement que demande un stagiaire - 17.5 euro par jour pour mon dernier stage à comparer aux 300 euro/jour (grand minimum) d'un consultant - on peut se permettre de griller  cette cartouche et de tenter plus tard avec un autre étudiant plus consciencieux.
J'ai même vu organiser des concours de mémoires de master dont on récupérait les dossiers pour les vendre aux entreprises des secteurs concernés, sans même que les étudiants en soient informés.

C'est ça la mondialisation; certains rêvent que tout le monde soit payé au prix d'un travailleur pakistanais. Enfin, surtout les jeunes prétentieux, les jeunes cons, les jeunes voyous, etc, etc. enfin tous ceux qui ont le malheur d'être encore jeunes. Et plus la classe d'âge dominante vieillit, plus les jeunes restent jeunes vieux. A 35 ans, on est encore jeune..pour que les 55 ans puissent se sentir dans la force de l'âge, que le président puisse ne pas se sentir vieux, et qu'on ne puisse plus se permettre de dire que les sénateurs et académiciens sont séniles.
Allongement de la durée de vie, étirement de l'adolescence des jeunes, encore forcés à 30 ans de demander les bulletins de paye des parents pour louer un logement, même quand ils ont un salaire eux-mêmes.
Quand je pense que j'ai voté il y a un peu plus d'un an sur un texte écrit par le mec qui était déjà président de la République quand je suis née, comment ne pas se dire que ce sont toujours les mêmes qui tirent les ficelles, et que ça n'en finit plus..? J'ai souvent trouvé que les jeunes qui m'entouraient étaient cons, alors je n'ai pas du tout envie de faire du jeunisme idiot, mais même quand je rencontre des jeunes qui ont des vraies qualités (et c'est le cas de ceux qui ont lancé le mouvement de Génération Précaire), la chose qui nous rassemble c'est l'impossibilité de se projeter dans l'avenir. Je trouve ça assez désespérant.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

loulou 16/10/2006 16:29

Incroyable..ce site de chaussures, la vacuité bobo dans toute sa splendeur!!
 
Un beau site permettant de comprendre mieux comment en est-on arrivé la...
QUE FAIRE : www.que-faire.info
 
 

L'intello du dessous 17/10/2006 14:39

pas sûre que ça soit un "bobo" mais passons..  :)

visiteur 05/10/2006 00:33

-
Un commentaire sur le CNE et le CPE
Une remise en cause progressive du Code du travail, lequel oblige à justifier un licenciement par un motif réel et sérieux et à utiliser une procédure simple mais respectueuse du salarié.
Le CNE (contrat nouvelles embauches) a été créé par l'ordonnance n°2005-893 du 2 août 2005 (en pleines vacances d'été). Equivalente à une loi, une ordonnance est prise par le pouvoir exécutif (gouvernement) qui se substitue au pouvoir législatif (parlement). Une procédure sans débats et sans vote de l'Assemblée nationale et du Sénat et donc contraire à la démocratie.
Le CNE comme le CPE suspendent pendant les deux premières années l'application du Code du travail en matière de licenciement (articles L. 122-4 à L. 122-11, L. 122-13 à L. 122-14-14 et L. 321-1 à L. 321-17).
Ces contrats permettent ainsi de licencier sans motif et de façon expéditive alors que le Code du travail oblige à justifier un licenciement par un motif réel et sérieux et à utiliser une procédure simple mais respectueuse du salarié.
Avec le CNE et le CPE, l'employeur peut licencier de façon arbitraire ou pour un motif illicite : demande de paiement d'heures supplémentaires, grève, opinions syndicales ou politiques, maladie, femme enceinte, aspects de la vie privée, refus du harcèlement, ...
A voir ici : http://travail-chomage.site.voila.fr/droit/com_cne_cpe.htm
Voir aussi : http://travail-chomage.site.voila.fr/index2.htm
-

L'intello du dessous 16/10/2006 02:28

Merci de rappeler ces éléments. Et bravo pour le site aussi!

FloW 07/02/2006 21:21

CNE/CPE, une connerie?Et bien moi je ne pense pas. Il est trop facile de faire des proces d'intention en pensant que toute personne embauchée en CPE sera forcément virée avant la période de deux ans.C'est avant tout une période d'essai, et la personne embauchée devrait plutot se dire "je vais faire mon max pendant deux ans pour être définitivement embauchée" plutôt que de se dire "houla la, c'est peut etre mon dernier jour".Plus qu'une génération précaire, je pense qu'il s'agit d'une génération d'assistés. Et je me permets de le dire car même si je suis dans la vie active, il y a peu j'étais étudiant.Regardons les choses en face, le monde bouge et ne sera jamais comme avant. Soit on accepte ce changement , on retrousse ses manches, on accepte de bosser plus, d'être payé un peu moins et on essaye de changer les choses, soit on reste à se plaindre en disant "c'est pas juste, les politiques sont méchants". A adopter des positions attentistes et conservatrices, on se place en réelle opposition au sens du courant.La génération 68 se voulait réactionnaire, elle s'est embourgeoisée, croyez vous que vous ferez les choses différemment?

L'intello du dessous 16/10/2006 01:59

Wow, je l'avais loupé , celui-là...En bonne blogueuse, je suis allée voir votre site... Et ... comment dire?Je pense qu'il est trop facile de juger un homme sur l'état de ses chaussures, alors je vais essayer de pas juger la personne sur l'état de son blog... Mais quand même! [htm]http://okcowboy.over-blog.com/article-4133620.html[/htm]"On accepte de bosser plus, d'être payé un peu moins"... mouais, là pour les stages il s'agit d'être payé beaucoup moins quand même.... le genre de salaires qui permettent pas d'avoir des chaussures dignes d'être bien considéré, si j'en crois ton blog. "on essaye de changer les choses" c'est ce que j'ai fait, merci, et d'ailleurs essayer de changer les choses, c'est pas aussi une façon de ne pas suivre le sens du courant?? ("A adopter des positions attentistes et conservatrices, on se place en réelle opposition au sens du courant.")"soit on reste à se plaindre en disant "les politiques sont méchants"". J'ai pas entendu ça dans les manifs contre le CPE, je devais pas être au bon endroit dans le cortège....?  Ah mais oui!! ça c'est ce qu'on entendait derrière les double vitrages de son bureau!!  Suis-je bête...Et être contre un retour au droit du travail du XIXe siècle c'est conservateur, comme position, j'imagine.. Et d'ailleurs, vous êtes sûr que la génération 68 se voulait réactionnaire?  Cela dit, les choses ont changé oui. Les indiens , les chinois, les brésiliens, et même les africains voudraient être aussi riches que nous. Mais d'après moi, c'est pas en prônant la "hypitude" sans nom de belles chaussures cirées qu'on regardera en face le fait qu'au lieu de les tirer vers le haut, on se tire tous vers le bas (sauf ceux qui ont encore les moyens de s'acheter des chaussures en cuir bien cirées....  avec un cirage sans silicone, c'est important...). Je crois même que tant qu'on croira qu'on n'a l'air de rien sans pompes à plus de 150€, on sera pas sur la bonne voie pour faire face à la mondialisation. Cela dit, je suis contente de voir que des gens avec des belles pompes lisent mon blog!! Même si ils ne sont pas d'accord... D'ailleurs, je me demande si ce commentaire n'était pas juste une opération de web-marketing pour faire augmenter le nombre de visites sur le site de l'Homme branché... raaah, je me suis encore fait avoir...

Articles Récents