Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Soutien

Recherche

Comme une machine qui consommerait un maximum de pétrole uniquement pour entretenir sa surchauffe, l'intello du dessous consomme un maximum de facultés intellectuelles pour entretenir sa capacité à surmener son cerveau... en pure perte. Un pur produit de la société de surinformation dans laquelle on patauge...

Aujourd'hui j'ai décidé que tout ça allait sortir, et que je ferais connaître à  d'autres cerveaux surmenés et improductifs le chaos de mes pensées. Ca me fend un peu le coeur d'ajouter au flot d'informations inutiles qui circulent sur le net, mais il paraît qu'un être humain doit s'exprimer pour vivre, il paraît qu'il faut partager ses pensées pour qu'elles ne restent pas vaines. Alors bien sûr, cette décision tiendra jusqu'à ce que la somme d'informations que j'ingurgite chaque jour ne submerge la ressource mémoire où est née l'idée de ce blog, mais ne désespérons pas. Peut-être que le Bouddha qui veilla sur mon berceau me donnera la faculté d'entretenir mon jardin...

 

Archives

11 mars 2008 2 11 /03 /mars /2008 08:21
http://www.acrimed.org/article2849.html

Les médias (télé principalement) se rêvent en bonne fée, capable de faire sortir de la solitude de l'indifférence n'importe quel crève-la-faim et sont par là-même incapables de comprendre qu'on souhaite porter une parole, non pour s'en sortir soi-même, mais pour faire avancer la situation de tout un groupe dont on se sent solidaire.
Génération Précaire s'est beaucoup cogné à ce désir des médias de faire des stars de quelques jours . Notre refus d'avoir un(e) porte parole désigné comme tel(le), notre refus de nous montrer à visage découvert -qui avait pour but que notre voix soit celle de tous les stagiaires anonymes qui n'osent même pas demander une vraie carte de cantine puisqu'ils n'ont pas de statut- était une remise en cause de leur façon de fonctionner.
Impossible de faire une émission télé sans qu'on nous demande, avant tout, de parler de notre situation personnelle. Pas moyen d'obtenir un article ou un sujet sans qu'on nous demande les coordonnées d'un stagiaire, si possible très précaire, un bon sujet vendeur qui fasse pleurer sur son sort dans les chaumières.
Chaque refus d'enlever le masque blanc ou de donner son nom de famille se confrontait à une incompréhension totale: "comment, vous ne voulez pas de votre quart d'heure de gloire? Vous ne voulez pas profiter de votre situation pour vous faire connaitre personnellement?". Incompréhension et certain mépris pour ces pauvres idéalistes qui passaient peut-être à côté de l'occasion d'être remarqués. Or sortir les porte-paroles de la situation difficile qu'ils dénoncent n'est qu'un autre moyen d'affaiblir la lutte collective. Donner un destin individuel au porte-parole d'une cause collective, c'est le couper de ses compagnons de lutte en lui donnant une situation à part.

Le processus est d'ailleurs parfaitement intégré. Je suis surprise de voir le nombre de gens qui me demandent uniquement si les initiateurs de Génération Précaire ont une bonne situation aujourd'hui, et s'étonnent quand je leur dis que ce n'est pas le cas de tous. Comme s'ils avaient forcément dû être sauvés par la médiatisation. Comme s'ils avaient forcément du tirer parti à titre personnel de leur lutte. "C'est normal, c'est humain, et d'ailleurs n'importe qui en aurait profité pour arranger sa situation individuelle avant tout" me dit-on.

Publier un livre, ce n'est pas se sortir de la précarité. Mais pour les médias, sortir de l'anonymat c'est s'en sortir. On ne se nourrit pas de quelques articles. Au contraire, on peut aussi payer le prix de celui qui a osé dénoncer ce que personne ne voulait entendre. C'est d'autant plus vrai pour les stagiaires: les représentants du personnel sont protégés au sein de l'entreprise, pas lorsqu'ils sont encore dans le sas d'entrée. 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Schlabaya 03/07/2008 13:35

Merci Mourad pour ce lien. J'ai signé, et j'ai indiqué le lien sur mon propre blog. Alex, les blogueurs utilisent les outils qu'ils trouvent pour mettre en ligne leurs idées, l'important c'est le contenu. Personnellement, j'ai choisi overblog dans l'idée d'héberger des pubs pour me rémunérer en droits d'auteurs (on survit comme on peut), quant à l'intello du dessous, elle avait choisi overblog avant le partenariat TF1 network. Alors, je trouve que de lui reprocher ça, c'est de la mauvaise foi. Son blog est intéressant, il y a vraiment du contenu en termes d'information et de réflexion. Dommage que certains préfèrent chercher la petite bête...

mourad 20/06/2008 18:48

pétition pour la déstitution de sarkozy, j'ai signé et je vous invite a signer et à diffuser largement, pétition à signer sur  http://www.antisarkozysme.com

alex 26/03/2008 17:44

un peu de cohérence... post interessant mais en partie décrédibilisé quand on découvre qu'il est publié sur un blog Overblog, en association avec la régie pub de TF1 (et overblog n'oublie évidemment pas d'en faire mention en pied-de-page).Il serait temps de faire un tour dans le monde du libre

L'intello du dessous 19/04/2008 14:49


Ah, est-ce que je dois vraiment expliquer qu'over-blog était un petit truc sympa libre de toute publicité quand j'ai commencé à y écrire?
Et que j'ai regretté son rachat par TF1?
Je ne suis pas la seule, d'ailleurs...


Articles Récents