Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Soutien

Recherche

Comme une machine qui consommerait un maximum de pétrole uniquement pour entretenir sa surchauffe, l'intello du dessous consomme un maximum de facultés intellectuelles pour entretenir sa capacité à surmener son cerveau... en pure perte. Un pur produit de la société de surinformation dans laquelle on patauge...

Aujourd'hui j'ai décidé que tout ça allait sortir, et que je ferais connaître à  d'autres cerveaux surmenés et improductifs le chaos de mes pensées. Ca me fend un peu le coeur d'ajouter au flot d'informations inutiles qui circulent sur le net, mais il paraît qu'un être humain doit s'exprimer pour vivre, il paraît qu'il faut partager ses pensées pour qu'elles ne restent pas vaines. Alors bien sûr, cette décision tiendra jusqu'à ce que la somme d'informations que j'ingurgite chaque jour ne submerge la ressource mémoire où est née l'idée de ce blog, mais ne désespérons pas. Peut-être que le Bouddha qui veilla sur mon berceau me donnera la faculté d'entretenir mon jardin...

 

Archives

1 novembre 2005 2 01 /11 /novembre /2005 00:00


Ca y est! On l'a fait!
"Presqu'autant de journalistes que de manifestants" dit le commentaire sur France 3 Ile de France!
Mais je ne suis pas déçue du nombre de manifestants, vu le soutien que nous avons reçu sur le site de Génération Précaire! Ce que cette phrase révèle, c'est surtout la couverture médiatique extra que nous avons obtenue pour cette manifestation! Nous n'osions même pas l'appeler ainsi, pour nous c'était un "happening" (eh oui, beaucoup de stagiaires dans les médias et dans le marketing, ça fait du franglais dans les discours...) . Pour nous, c'était à peine l'occasion d'avoir un petit article pour annoncer le mois de mobilisation que nous lançons, et nous avons eu les télés les plus importantes du PAF, et au 20h, s'il vous plaît!!
Nous sommes arrivés aux portes du Ministère du Travail!
Je suis fière d'y avoir participé, je suis fière d'avoir apporté ma pierre!
Mais le combat ne fait que commencer...


Beaucoup de journalistes me demandaient si j'avais l'intention de m'expatrier pour faire valoir mes diplômes...
Non, je ne veux pas! Je suis française, je veux que ça bouge ICI !  Je veux que l'on se rende compte de l'absurdité de la situation !
C'est toute une jeunesse qui se dégoûte de l'entreprise ! C'est toute une classe économique qui oublie ses vrais devoirs !
Au collège, j'avais appris qu'une entreprise était composée d'être humains et de capitaux et produisait des biens et des services pour répondre aux besoins d'autres êtres humains et en dégager un bénéfice. On dirait que l'être humain a disparu de l'équation. On a les yeux tellement rivés sur la Bourse qu'on croirait que le capital travaille seul; et le pire, c'est que c'est souvent le cas!! Mais à quoi ça sert tout ça, si les besoins des êtres humains ne sont plus comblés? A quoi ça sert, si la jeunesse sombre dans la violence ou l'apathie? (Clichy sous Bois ne se remet pas de la mort de deux adolescents et s'en prend à tout ce qui bouge -voitures , pompiers, policiers, journalistes- pendant que nous sommes une poignée à manifester pour que le travail et l'effort aient un sens...)

Pendant que des jeunes se désespèrent face au monde du travail impénétrable, d'autres jeunes n'y croient même plus et ne peuvent plus que manifester leur trop plein de haine, de ras le bol...
C'est le même désespoir qui s'exprime des deux côtés!

Et le même mépris qui y répond. Sur le site de Génération Précaire, on nous traite de prétentieux qui s'imaginent valoir autant qu'un salarié expérimenté, à propos de Clichy, Sarkosy parle des racailles de banlieue...

Dans les deux cas, c'est le mépris!!!

Alors merci aux journalistes d'avoir relayé notre mouvement, merci à tous ceux qui ont signé la pétition, et merci surtout aux trois révoltés qui ont osé lancer le mouvement! Il était attendu, j'espère qu'il aboutira! Que je puisse enfin exercer le métier pour lequel j'ai été formée, et que je puisse enfin laisser le RMI aux plus démunis, et les petits jobs aux non diplomés! Que je puisse me débarasser de ce mépris qui me colle à la peau!! Tantôt fille de riche qui a eu le bol de faire des études, tantôt bonne à rien qui ne sait pas se vendre pour trouver un emploi (depuis quand savoir se vendre est un gage d'efficacité dans le travail?), tantôt fille à papa qui ne décolle pas de chez ses parents (si je pouvais!!)... Est-ce que je n'aurais pas caillassé des voitures de flics si j'étais née à Clichy sous Bois?

Il faut que la jeunesse puisse vivre!!!

http://info.france3.fr/france/15297888-fr.php

http://fr.news.yahoo.com/01112005/202/des-stagiaires-defilent-masques-pour-denoncer-leur-exploitation.html
http://fr.news.yahoo.com/01112005/5/les-stagiaires-dans-la-rue-paris.html

Partager cet article

Repost 0

commentaires

L'intello du dessous 18/11/2005 18:07

http://management.journaldunet.com/dossiers/040432stages/jolivet.shtml

Le stagiaire en entreprise n'étant en principe pas un salarié, il ne peut revendiquer le bénéfice des avantages et de la protection accordés aux salariés. La conséquence première de cette différence est l'absence de versement obligatoire d'une rémunération au stagiaire, qui ne peut également prétendre au bénéfice d'autres avantages tels que les titres-restaurant ou les droits à congés payés. L'entreprise d'accueil a toutefois l'entière liberté de décider d'octroyer au stagiaire certains avantages, en espèce ou en nature. Le régime de cette gratification différera de façon très significative selon son montant, selon que le stage est obligatoire ou non.

"Dans la gestion des ressources humaines de l'entreprise, il est en conséquence crucial de ne pas mésestimer la spécificité du statut de stagiaire et la relative fragilité de celui-ci, dans la mesure notamment où il s'inscrit comme un statut dérogeant à l'essentiel des règles régissant le personnel de l'entreprise."

L'intello du desssous 18/11/2005 18:05

http://management.journaldunet.com/dossiers/040432stages/

" "Il est con", "quel plouc" ou "elle est bonne". La DRH d'un grand cabinet de conseil a dû taper du poing sur la table face à ces commentaires relevés dans des rapports d'entretiens effectués avec des candidats stagiaires. L'histoire prête à sourire, mais elle montre surtout que les stages ne sont pas toujours une affaire prise au sérieux par l'ensemble des salariés. Une déviance qui n'est guère appréciée chez les services RH. Ces derniers considérent que les stagiaires représentent, au contraire, un élément important du capital humain de l'entreprise."

" "Le statut de stagiaire se distingue normalement de celui de salarié, régi par un contrat de travail, souligne Me Gilles Jolivet du cabinet Baker & McKenzie (lire la tribune). Pourtant, le stagiaire est placé en situation de travail, par le biais de la réalisation de tâches dans des conditions souvent très proches de celles d'un emploi salarié." "

L'intello du dessous 18/11/2005 18:02

http://management.journaldunet.com/dossiers/040432stages/enquete.shtml

"La présence de stagiaires est devenue affaire courante dans les entreprises. Selon une enquête en ligne réalisée du 3 au 24 mars derniers auprès de 461 lecteurs du Journal du Management, 97,5 % des entreprises accueillent des stagiaires dans leurs rangs. Pour 76,5 %, cet accueil est même courant, l'arrivée de stagiaires se faisant de manière régulière."

Homo 4S 10/11/2005 18:15

On est d'accord:
on veut que ça boude ici!
Je suis parti en Angleterre et au Canada, on n'a vraiment rien à leur envier, il faut juste que nous nous y mettions ici et maintenant pour faire bouger les choses,, c'est notre génération qui décide de notre avenir!
bon courage dans ta recherche de job.
à bientôt

Articles Récents