Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Soutien

Recherche

Comme une machine qui consommerait un maximum de pétrole uniquement pour entretenir sa surchauffe, l'intello du dessous consomme un maximum de facultés intellectuelles pour entretenir sa capacité à surmener son cerveau... en pure perte. Un pur produit de la société de surinformation dans laquelle on patauge...

Aujourd'hui j'ai décidé que tout ça allait sortir, et que je ferais connaître à  d'autres cerveaux surmenés et improductifs le chaos de mes pensées. Ca me fend un peu le coeur d'ajouter au flot d'informations inutiles qui circulent sur le net, mais il paraît qu'un être humain doit s'exprimer pour vivre, il paraît qu'il faut partager ses pensées pour qu'elles ne restent pas vaines. Alors bien sûr, cette décision tiendra jusqu'à ce que la somme d'informations que j'ingurgite chaque jour ne submerge la ressource mémoire où est née l'idée de ce blog, mais ne désespérons pas. Peut-être que le Bouddha qui veilla sur mon berceau me donnera la faculté d'entretenir mon jardin...

 

Archives

9 mai 2007 3 09 /05 /mai /2007 14:18
Bon, j'ai été assez bête pour répondre à celui qui venait me dire "acclamez votre nouveau président, il a été élu à la majorité". Une fois qu'on a dit qu'il y avait plus (+) d'électeurs pour Sarkozy que contre, ça veut dire que ceux qui sont contre doivent se taire? Non, ça veut juste dire que Sarkozy aura à occuper la fonction de président de la République. Ca n'implique en rien que les 47% restants doivent cesser d'exprimer leur désaccord avec les leviers qu'il a utilisés pour se faire élire ni avec ses paroles, idées et actes passés. Donc laissez moi exprimer ma déception, et même dire qu'il n'est pas mon président. J'exprime mon sentiment de ne pas être représentée par ce président, je n'appelle pas à l'attentat contre lui!

Du coup j'ai eu envie de revoir quelles sont les attributions du président de la République Française.
Voilà quels seront ses pouvoirs, pas plus, pas moins. 

On distingue les pouvoirs propres au Président de la République et les pouvoirs partagés. Ces derniers nécessitent un contreseing ministériel.

Les pouvoirs propres :

  • la nomination du Premier ministre (>> art. 8)
  • le recours au référendum (>> art. 11) sur proposition du gouvernement ou sur proposition conjointe des deux assemblées.
  • le droit de dissoudre l'Assemblée nationale (>> art. 12)
  • la mise en oeuvre des pouvoirs exceptionnels de l'article 16 (>> art. 16)
  • le droit de message aux assemblées parlementaires (>>art. 18)
  • la nomination de trois des membres, et du président du Conseil constitutionnel (>> art. 56)
  • le droit de saisine du Conseil constitutionnel (>> art. 54 et art. 61)

Les autres pouvoirs du Président de la République sont contresignés par le Premier ministre et, le cas échéant, par les ministres responsables (>>art. 19):

  • le Président de la République dispose du pouvoir réglementaire.
  • il nomme les ministres et met fin à leurs fonctions (>> art. 8),sur proposition du Premier ministre.
  • il signe les ordonnances et les décrets délibérés en conseil des ministres (>> art. 13).
  • il nomme aux emplois civils et militaires de l'Etat (>> art. 13). L'article 13 précise les nominations devant choir au Conseil des ministres et renvoie à une loi organique.
  • il peut convoquer le Parlement en session extraordinaire à la demande du gouvernement ou de la majorité des députés (>> art. 30).
  • il a le droit de faire grâce (>> art. 17)
  • le Président de la République nomme les ambassadeurs (>> art. 14)
  • il négocie et ratifie les traités (>> art. 52)
  • le Président de la République est chargé de la promulgation des lois dans les quinze jours qui suivent la transmission au gouvernement de la loi définitivement adoptée. Avant l'expiration de ce délai de promulgation, le Président peut demander au Parlement une seconde délibération de la loi ou de certains de ses articles qui ne peut lui être refusée (>> art. 10).

Le Président de la République assure la présidence de certaines instances :

  • la présidence du Conseil des ministres (>> art. 9)
  • la présidence du Conseil Supérieur de la Magistrature
  • en tant que chef des armées, la présidence des conseils et comités supérieurs de la Défense nationale (>> art. 15).

source: http://www.elysee.fr/elysee/elysee.fr/francais/le_president/son_role/pouvoirs_et_attributions/pouvoirs_et_attributions.20005.html

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents