Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Soutien

Recherche

Comme une machine qui consommerait un maximum de pétrole uniquement pour entretenir sa surchauffe, l'intello du dessous consomme un maximum de facultés intellectuelles pour entretenir sa capacité à surmener son cerveau... en pure perte. Un pur produit de la société de surinformation dans laquelle on patauge...

Aujourd'hui j'ai décidé que tout ça allait sortir, et que je ferais connaître à  d'autres cerveaux surmenés et improductifs le chaos de mes pensées. Ca me fend un peu le coeur d'ajouter au flot d'informations inutiles qui circulent sur le net, mais il paraît qu'un être humain doit s'exprimer pour vivre, il paraît qu'il faut partager ses pensées pour qu'elles ne restent pas vaines. Alors bien sûr, cette décision tiendra jusqu'à ce que la somme d'informations que j'ingurgite chaque jour ne submerge la ressource mémoire où est née l'idée de ce blog, mais ne désespérons pas. Peut-être que le Bouddha qui veilla sur mon berceau me donnera la faculté d'entretenir mon jardin...

 

Archives

15 novembre 2005 2 15 /11 /novembre /2005 00:00
SIX MOIS APRES L'EFFONDREMENT DE L'USINE SPECTRUM AU BANGLADESH, TRAVAILLEURS ET FAMILLES RECLAMENT TOUJOURS LEUR DÛ.


Suite au drame le plus meurtrier de l’histoire de l’industrie de la confection au Bangladesh, un appel a été lancé en direction des entreprises européennes qui s’approvisionnent dans ce pays, pour exiger des initiatives concrètes et conséquentes de leur part. Mais l’intervention ponctuelle demeure insuffisante au regard de l’ampleur de la catastrophe : les travailleurs et les familles réclament toujours leur dû !

De plus, ce drame doit être compris comme un avertissement. Une mise à plat des dispositifs existants chez les responsables de la grande distribution en matière de garantie de la qualité sociale de l’ensemble des filières d’approvisionnement est nécessaire, en associant les syndicats, les ONG et l’ensemble des parties prenantes, au Nord comme au Sud.


 Le collectif De l'éthique sur l'étiquette
et le Forum Citoyen pour la Responsabilité Sociale des Entreprises
vous invitent à participer à un DEBAT sur ce thème
le LUNDI 14 NOVEMBRE, de 19h00 à 21h00
à l'Assemblée Nationale (salle 6242)

avec la participation de
Anton MARCUS
du Free Trade zone Workers
(Syndicat sri lankais des zones franches, Sri Lanka)

Amin HAQUE
du National Garment Workers Federation
(Fédération nationale des ouvriers du textile, Bangladesh)

Olivier CHABROL
du collectif De l'éthique sur l'étiquette

Philippe PINGLIN
de la CFDT

Claudette MONTOYA
Syndicaliste CGT au sein du Groupe Carrefour

la table ronde sera animée par
Guillaume Duval,
rédacteur en chef d'Alternatives Économiques


J'ai assisté lundi à ce débat... On sait que les entreprises textiles se font un fric monstre sur le dos des pays en développement et que les travailleurs y sont traités beaucoup moins bien qu'en France... Mais en est-on vraiment conscient?

Même si on parle ici d'une usine en particulier, et qu'il a fallu un accident pour que les conditions de travail et les salaires de misère accordés aux salariés soient mis sur le devant de la scène.

Quand aux grandes entreprises qui se fournissent dans ces usines, elle ne se sentent pas responsables de ces problèmes... comme si la pression qu'elles exercent sur les coûts n'était pour rien dans cette exploitation... c'est fou comme le monde est rempli de gens qui choisissent librement de vivre dans des conditions indécentes!!

(voir les communiqués des 13 juillet et 25 octobre 2005 sur le site du collectif De l'Ethique sur l'Etiquette)


PS: Encore merci à Eric Loiselet de m'avoir envoyé l'info via la liste du forum citoyen pour la RSE (Responsabilité Sociale des Entreprises)
Repost 0

Articles Récents