Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Soutien

Recherche

Comme une machine qui consommerait un maximum de pétrole uniquement pour entretenir sa surchauffe, l'intello du dessous consomme un maximum de facultés intellectuelles pour entretenir sa capacité à surmener son cerveau... en pure perte. Un pur produit de la société de surinformation dans laquelle on patauge...

Aujourd'hui j'ai décidé que tout ça allait sortir, et que je ferais connaître à  d'autres cerveaux surmenés et improductifs le chaos de mes pensées. Ca me fend un peu le coeur d'ajouter au flot d'informations inutiles qui circulent sur le net, mais il paraît qu'un être humain doit s'exprimer pour vivre, il paraît qu'il faut partager ses pensées pour qu'elles ne restent pas vaines. Alors bien sûr, cette décision tiendra jusqu'à ce que la somme d'informations que j'ingurgite chaque jour ne submerge la ressource mémoire où est née l'idée de ce blog, mais ne désespérons pas. Peut-être que le Bouddha qui veilla sur mon berceau me donnera la faculté d'entretenir mon jardin...

 

Archives

11 janvier 2007 4 11 /01 /janvier /2007 16:04
Avec Génération Précaire, on s'était un peu fait notre "Stagiaire Pride". Ca m'a remonté le moral quelque temps. C'est comme si je découvrais qu'il n'y avait pas que les nuls qui n'arrivaient pas à trouver des stages payés décemment et qu'il y  avait même une sélection drastique pour faire des stages gratos dans la fonction publique!
Mais ça m'a pas regonflé le moral pour longtemps....

Chevillette me disait qu'il faudrait faire une RMIste Pride. J'ai bien quelques petites idées... Déjà on pourrait dire qu'un-e RMIste, et même un-e RMIste qui ne cherche pas de boulot,  ben c'est  le top pour ne pas émettre de gaz à effet de serre.

  • On n'effectue pas de déplacements intempestifs
  • Comme on n'a pas trop de quoi payer son chauffage on passe nos journées dans la bibliothèque municipale ou  au bistrot - en tout cas des lieux qui seront de toute façon déjà chauffés- pour pouvoir laisser le chauffage au minimum chez soi
  • On ne part pas en vacances au bout du monde!
Les SDF font même mieux en terme d'empreinte écologique. De toute façon, y a rien de pire pour le climat que ces gens en maison individuelle qui partent bosser tous les jours en bagnole et qui consomment à tour de bras! Ils font rien qu'à obliger des travailleurs pauvres à entretenir les routes, tenir les caisses des magasins où ils consomment et remplir leurs réservoirs; le pire c'est que ces travailleurs pauvres, ils sont aussi obligés de venir en voiture tous les jours parce qu'ils ont pas de quoi payer un logement à côté de leur boulot et que là où ils ont trouvé,  les transports en commun n'existent pas. Et bien sûr comme ils sont pauvres, ils ont des vieilles caisses toutes pourries qui polluent un max. (remarque: les riches ont des 4x4 qui polluent un max aussi , alors....)
Je trouve qu'on devrait dire un grand merci à tous les RMIstes et SDF pour le mal qu'ils ne font pas à la planète :p

Bon tout ça pour dire que je ne suis pas , mais pas du tout en bon terme avec moi-même (je dois me traiter de bonne à rien au moins une fois par jour) mais que je culpabilise plus trop pour le RMI...
Promis, le jour où Nicolas me le supprime je ferai caissière et je me léverai tôt tous les jours.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Chaminou 27/04/2007 23:40

Je ne fréquente, de par ma situation, sans doute pas suffisamment de "redresseurs de torts" pour que je culpabilise. Ou alors, il y a -ce qui est fort probable - des notions que je n'ai pas intégrées.
Avec un salaire ? Je me dis que je perdrais déjà beaucoup de temps à ne plus lire, rêvasser, me promener à ma guise... Du reste, mon tempérament économe ne changerait en rien, je pense. Peut-être ferais-je un peu plus de voyages ? Et encore...
Difficile d'imaginer, mais je n'ai pas besoin de grand chose en général, sinon d'avoir la paix.  Et mon statut me permet d'éviter collègues lourdingues et patron pas toujours très coolissime (bref, ce que j'ose appeler gens du dépit) ;o)

Chaminou 27/04/2007 03:12

Hérémiste Pride too. & qu'on arrête de taper sur les plus démuni-e-s : on ne ruine persone, à ce que je sache (plus ça va, et moins je culpabilise, euh... Si toutefois cela m'est arrivé un zour ;o))

L'intello du dessous 27/04/2007 11:42

Bienheureuse toi qui ne culpabilises pas... :)Est-ce que je serais capable de vivre aussi sobrement avec un salaire?

stephane 14/01/2007 17:13

Je viens de lire un article dans un journal bien connu qui m'a un peu révolté (doux euphémisme) tout comme les commentaires de certains lecteurs réagissant à cet article.
Selon eux, les jeunes (même si on a plus de 26 ans, sans vraiment d'expérience et au rmi, on reste des ""jeunes"") seraient dans l'illusion et refusent les postes qui leurs sont offerts. Pour résumer, nous serions trop exigeants! Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais je trouve que ces personnes st de mauvaise foi: quelle dogmatisme! Accuser les jeunes de chômage classique (ie chômage volontaire) est un faux procès. Ces personnes qui ont pratiquement connu le Plein emploi lors de leur début de carrière ou sont protègées par leur pouvoir de nuisance se permettent de nous donner des leçons. Oui, il est difficile après avoir travaillé en université ( j'en profite: il existe une sélection à la fac: une selection qui ne se dit pas car elle dérange: selection en deug et en Dess/dea) ou en école de se retrouver caisser (j'ai rien contre) ou agent de nettoyage (on en manque), de plus mettre le doigt dans l'encrenage est un pari risqué: on commence à prendre ses aises, un salaire rentre chaque mois, on n est pas tout de suite employable, les occasions rares peuvent nous passer sous le nez....: on commence à se faire à cette nouvelle situation et on se résigne! Pourquoi quitter un emploi,même avec un salaire bas (tout est relatif), pour de l'incertain (passer un entretien ne veut pas dire avoir le poste).
Sinon question aux ermistes ( j'aime pas ce mot, je préfere dire "je touche les minimas sociaux", la tonalité est moins dure):
- vos amis st ils au courant que vous etes au rmi ( touchez les minimas?)
detail amusant: un de mes anciens meilleurs amis (eh oui, les rmi est bon revulsfi contre les rats! à tester!!) qui se foutait de moi (il etait etudiant) le touche depuis!! comme quoi!!

stephane 12/01/2007 13:10


rohh y a que des commentaires de filles! lol  Non seulement le ou la rmiste pollue moins mais en plus il/elle reflechit plus ( peut etre serons nous moins sujets à choper la maladie d'Azheimer? ).
Où en etais je déjà? : on reflechit plus à des questions existentielles, on essaye de lire plus, on se demande comment economiser à droite ou à gauche, pipoter les amis qui vous proposent un bon resto/ un bar à la fin du mois( heu après le 10 de mois) (la fausse excuse du rhume ne fonctionne qu'une fois).
Si vous avez des excuses bidons à me donner, je suis preneur! on pourrait se les échanger :)
 
 
On devient meme un peu comédien dvt l'assitante sociale qui tient notre revenu de subsistance entre ses mains: on doit jouer, improviser alterner le chaud et le froid un peu comme le fameux passage de Cyrano.
Enervé: "si vous me sucrez mon rmi, je pete tout"
Depressif " Je suis seul, malade, abandonné, le rmi est mon seul ami..."
charmeur " t'as de beaux yeux tu sais! bon le compliment c'est 380 euros/mois".....
Mais surtout on consomme moins, on prend les transports en commun (vive la carte solidarité transport!!), on fait gaffe à eteindre les lumières en sortant de chez nous, on prefere la marche à pied... Nous sommes des citoyens modèles!! et en plus on ferme notre gueule! lol  
 
De temps en temps, on se sent célébre: on parle de nous ds les journaux! "le seuil de pauvreté"! là on se dit " tiens on parle de moi!
Bref, le/la rmiste est une personne HEUREUSE!! bon il/elle n'a pas d'argent, ne cotise pas pour sa retraite (si elle y arrive), mais n'a pas les soucis suivants (en vrac)
1/ pas de pbs avec les collegues et les petits chefs au boulot
2/ les greves ds les transports?: rien à foutre.
3/savoir comment s'habiller pour aller en soirée? heuuu y a Derrick, je prefere rester à la maison le voir (heu Derrick c'est le soir ou en journée? remplacer par la Star Ac sinon)
4/ Savoir quelle couleur de voiture choisir ou si on prend le GPS qui fait DVD.
5/ Réserver l'hotel des vacances.
 6/ le stress des réunions et rammener du taf le soir chez soi.
7/les impôts.......
Bref, que du bonheur!
 

lucie 11/01/2007 22:46

post repas, 2eme intervention.Toujours pas rentrée chez elle la fille, il faut dire une fois sur le net c'est tout un monde de communication qui s'ouvre à nous... difficile de déscotcher.Juste un 2eme petit mot pour dire que justement moi, le rmi je ne trouve que ça pour protester contre toute notre société non pas sociale (ce serait un peu fort) mais la société de marché. Alors on m'objectera que la consommation c'est l'emploi blahblahblah...Pour moi le choix ça a été: tu te crèves la semaine pour une entreprise qui fait des profits phénoménaux sur ton dos, qui contribue à une empreinte écologique hors des limites de ma pensée.  Le w-e comme tu as qd même de quoi vivre tu te défonces gentiment à tout ce qui passe par là et puis finalement la semaine aussi autant se défoncer c'est tellement bon. Après un voyage de quelques mois (j'avoue j'ai pris l'avion!) je suis revenue plus en phase.  Et la décision devient limpide: pas de travail pour ne pas avoir d'argent, pas de consommation inutile qui pousse à la pollution de la terre et de l'esprit.mois d'argent=moins de déstruction. Et aussi.... plus de respects pour les hommes qui n'ont pas accès à ce que nous propose le "marché" (mon petit marché local s'appelle World Wide Shit).ce n'est pas une sollution à long terme, soit, mais tanpis je ne le pensais pas en 2006, ça y est pour 2007, c'est décidé je dis rmiste pride parce que ça vaut bien d'autres choses. Je sais je suis extrême mais pas encore extrémiste ,c'est déjà ça.

Articles Récents