Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Soutien

Recherche

Comme une machine qui consommerait un maximum de pétrole uniquement pour entretenir sa surchauffe, l'intello du dessous consomme un maximum de facultés intellectuelles pour entretenir sa capacité à surmener son cerveau... en pure perte. Un pur produit de la société de surinformation dans laquelle on patauge...

Aujourd'hui j'ai décidé que tout ça allait sortir, et que je ferais connaître à  d'autres cerveaux surmenés et improductifs le chaos de mes pensées. Ca me fend un peu le coeur d'ajouter au flot d'informations inutiles qui circulent sur le net, mais il paraît qu'un être humain doit s'exprimer pour vivre, il paraît qu'il faut partager ses pensées pour qu'elles ne restent pas vaines. Alors bien sûr, cette décision tiendra jusqu'à ce que la somme d'informations que j'ingurgite chaque jour ne submerge la ressource mémoire où est née l'idée de ce blog, mais ne désespérons pas. Peut-être que le Bouddha qui veilla sur mon berceau me donnera la faculté d'entretenir mon jardin...

 

Archives

14 janvier 2010 4 14 /01 /janvier /2010 21:45
Extrait issu des premières pages de "La Peur" , roman de Gabriel Chevallier, paru en 1930, retiré de la vente en 1939 "Je crains d'être inapte à cette guerre qui ne demande que passivité et endurance. Ne serait-il pa mieux pour mon repos que je fusse un combattant convaincu, comme il en existe, luttant férocement pour sa patrie et persuadé que la mort de chaque ennemi qu'il tue lui gagne des indulgences auprès de son dieu? J'ai ce malheur de ne pouvoir agir qu'en vertu d'un mobile approuvé pour ma raison, et la raison refuse des tutelles qu'on voudrait lui imposer. Mes maîtres , autrefois, me reprochaient mon indépendance; plus tard, j'ai compris qu'ils redoutaient mon jugement et que ma logique d'adolescent soulevait des questions qu'ils avaient décidé de tenir dans l'ombre" Quelle impudeur , ce livre! Oser dire "J'ai eu peur" c'est s'exposer au mépris de tous ceux qui tentent de magnifier ce qu'ils ont vécu pendant la guerre, et de manière d'autant plus violente qu'on sait que ça les remet en face de ce qu'ils ont probablement ressenti mais que tout le monde veut oublier. L'utilité de la guerre reste un grand mystère pour moi, une question impossible à trancher...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents