Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Soutien

Recherche

Comme une machine qui consommerait un maximum de pétrole uniquement pour entretenir sa surchauffe, l'intello du dessous consomme un maximum de facultés intellectuelles pour entretenir sa capacité à surmener son cerveau... en pure perte. Un pur produit de la société de surinformation dans laquelle on patauge...

Aujourd'hui j'ai décidé que tout ça allait sortir, et que je ferais connaître à  d'autres cerveaux surmenés et improductifs le chaos de mes pensées. Ca me fend un peu le coeur d'ajouter au flot d'informations inutiles qui circulent sur le net, mais il paraît qu'un être humain doit s'exprimer pour vivre, il paraît qu'il faut partager ses pensées pour qu'elles ne restent pas vaines. Alors bien sûr, cette décision tiendra jusqu'à ce que la somme d'informations que j'ingurgite chaque jour ne submerge la ressource mémoire où est née l'idée de ce blog, mais ne désespérons pas. Peut-être que le Bouddha qui veilla sur mon berceau me donnera la faculté d'entretenir mon jardin...

 

Archives

18 août 2006 5 18 /08 /août /2006 13:13
J'ai reçu un mail d'un lecteur de mon blog, il y a déjà un moment, qui se demandait si il était un intello, et qui me posait la question , étant donné que je me définissais sur ce blog comme une intello (du dessous). J'ai été bien en peine de répondre...et d'ailleurs je n'ai pas répondu, qu'est-ce que j'aurais bien pu lui dire?  Même stupéfaction lorsque Mona Chollet me demande si elle peut me poser quelques questions pour son article sur les intellos précaires...heu... c'est une blague? Bon je n'ai trop rien dit, je me suis dit "allons la voir; elle verra bien que je n'ai rien d'une vraie intello, même si je suis de la Génération Précaire, et le malentendu sera vite dissipé. Bam! Une phrase de mon blog en intro de l'article... heeeuuuu?
Pourtant, je croyais que ça se voyait bien que le titre de mon blog, que ce pseudo, était une forme d'avertissement. Je me la joue intello à dire ce que je pense du monde qui m'entoure, et à l'écrire en plus, mais ne prenez pas tout ça au sérieux, je suis juste une intello du dessous! C'est pas parce que je réfléchis que j'en sors des "Idées" avec un grand i, et ce n'est pas parce que j'écris que ce que j'écris mérite d'être écrit.. D'ailleurs, "intello", c'est bien pour ne pas confondre avec "intellectuel" . Ce n'est pas un diminutif qui sert à dire plus rapidement un mot en lui gardant le même sens. Non, un  "intello" c'est un diminutif, comme un modèle réduit d'intellectuel;  en diminuant le mot on diminue aussi la portée des pensées et écrits de l'"intello" qui n'a pas réussi à terminer sa mutation en "intellectuel".  En tout cas, je crois que c'est comme ça que je vois les choses. Alors , imaginez une intello du dessous, ce que ça veut dire!!! 

Qu'est-ce qui fait de moi une intello??
-les lunettes!
C'est une évidence, un intello a des lunettes! En école primaire c'était la tarte à la crème. Et même à la télé, Bernard Rapp qui pique les lunettes de Bernard Pivot pour pouvoir interviewer des écrivains, c'est quand même un symbole fort!! (lol) Bah, c'est peut-être pas si idiot que ça! Rien de tel qu'un strabisme, une myopie ou un astygmatisme pour s'abstraire de la réalité et réfléchir. On enlève ses lunette et le monde extérieur se perd dans une brume qui lui enlève tout pouvoir sur notre cerveau. On se retrouve seul avec soi-même... et fatalement on réfléchit. Impossible de réfléchir sans s'abstraire du monde réel, même si on s'en est nourri. Les lunettes, ça facilite le processus !
-les résultats aux tests de QI
Bon en fait, je n'ai jamais réellement fait un test de QI, mais les tests pour rentrer en mastère y ressemblaient, il faut avouer qu'à l'école j'avais tendance  à comprendre un chouia plus vite que le reste de ma classe (hormis les autres "intellos").
-je lis plus d'un livre par an
Allez savoir pourquoi, un intello ça lit des livres. Pourquoi ça ne va pas plutôt poser des questions aux gens? Je ne sais pas. A croire que ça s'impatiente devant les longueurs des "attends que je me souvienne...". Ou que ça veut éviter de perdre du temps en politesses. Ou bien ça ne veut pas empêcher les "intellectuels" (ceux qui écrivent les livres) de travailler en allant les bombarder de questions. Ca m'amène à un autre trait de caractère.

Mais bon, venons en plutôt à ce qui fait que je ne suis qu'une intello du dessous.
-je n'en fais jamais de fiches ou de résumés (sauf entre 14 et 17 ans, quand c'était un exercice imposé par les profs de français). Si vous remarquez bien sur ce site, pour Facteur 4 j'ai piqué le résumé d'un autre bloggeur, pour le livre de Patrick Viveret je me suis contenté de dire "ça fait du bien de le lire, lisez le", pour les oeuvres de Simone Weil je n'ai parlé que d'un petit bout qui m'avait touchée.
-je ne finis jamais mes livres.
Tous les livres que je cite ont un point commun, je ne les ai pas finis! (même "Facteur 4" sur lequel je devais faire une fiche pour mon mastère, nous avions séparé le travail en deux avec ma condisciple (cette manie de faire faire du travail en équipe, même sur des fiches de lecture!) et c'est elle qui s'occupait de la deuxième partie; conclusion, j'ai lu la fin en diagonale!
- je n'ai pas de réflexion aboutie
Du coup, quand j'écris "Merci aux 68ards", je me rends compte une semaine après que j'ai confondu "68ards" avec "baby-bommers", que "68ards" ça ramène uniquement à la France alors que moi je mettais tous les hippies, même américains dans le même sac. Bref, c'est flou, c'est mal ficelé, c'est "jeté sur le papier" sans aucune structuration.
-je ne relis jamais ce que j'écris, sauf pour corriger les fautes d'orthographe, mais certainement pas pour "retravailler"... Mince, je ne suis peut-être qu'une intello feignante???
-jamais de la vie je n'irai vous chercher une citation ou un livre pour étayer mes dires! Vous n'avez qu'à les chercher vous-mêmes, ou me dire si ça vous fait penser à quelque chose. C'est pour ça que je suis très contente qu'on poste des citations à la suite de mes blablas sur ce blog. Il y a des gens qui font ça bien, qui les retiennent, et qui aiment à les faire vivre en les redisant à d'autres. Ils m'aident à ne pas tourner à vide et c'est parfait , mais moi...
-je hais devoir écrire des textes longs et construits. C'est pour ça que la thèse professionnelle de mon mastère n'est jamais venue. Ca me demandait trop de sacrifices en comparaison de la satisfaction que j'en aurais tiré. Alors que ça ne fait pas peur à un vrai intello...

Voilà, un petit texte en formes d'excuses pour ceux qui avaient cru tomber sur un blog d'intellectuel, en forme d'autodépréciation peut-être, ou en forme d'aveu de paresse qualifiée pour être une vraie intellectuelle. Comme d'habitude je ne relis pas, je vous fais confiance pour remettre tout ça dans l'ordre  :-p .

Partager cet article

Repost 0

commentaires

jamaisvertige 17/10/2006 15:29

bon bon la voisine de palier dirons-nous!

jamaisvertige 10/10/2006 16:20

toc toc je venais chercher un peu de sel!... je suis la voisine du dessous!!(il est possible de passer pour 'approximatif' quand on ne fait pas semblant de tout savoir non? Avant 'nous' peut-être se satisfaisaient-ils plus facilement de faux-semblant(s?) de faux-fuyant(s?) de 'faux etc' ou je me trompé-je?!!)à bientôt!

L'intello du dessous 16/10/2006 01:23

Non non, c'est moi l'intello du dessous, j'y tiens! T'es sûre de pas être ma voisine du dessus??

fake 29/09/2006 14:53

ce que tu nous décris de toi, ça fait plutôt : GENERATION APPROXIMATIVE !comment donner envie aux employeurs d'embaucher des gens qui ne sont pas fiables ?j'espère que ça ne concerne pas toute une génération, sinon vous n'irez pas bien loin.à part ça, vos témoignages comme ce blog me semblent salutaires, tous mes encouragements.

herve 04/09/2006 21:02

salut j'ai bcq rigolé avec ce blog...je voulais juste faire une remarque sur la place de l'intello dans les films d'action américains.l'intello de ces films d'action est souvent_ un gars pas très futé peu pragmatique_ plutot maladroit, mal habile_ il sait tout sur tout mais en definitif le héros ( l'homme d'action ex bruce willis) met très vite le doigt sur ces incompétences.bref pour faire court l'intello est nul et puis en plus il est moche...il faut des hommes de terrain qui agissent comme G bush...il faut agir et réflechir ensuite! si possible!

Eric 29/08/2006 00:58

"Bref, c'est flou, c'est mal ficelé, c'est "jeté sur le papier" sans aucune structuration.-je ne relis jamais ce que j'écris, sauf pour corriger les fautes d'orthographe, mais certainement pas pour "retravailler"... Mince, je ne suis peut-être qu'une intello feignante???"
Vous êtes comme tous ceux de votre génération (la mienne): vous n'êtes pas structurée pour deux sous parce que ceux qui vous ont enseigné ne croyaient qu'en le génie de l'enfant. Pour eux tous les enfants sont des génies. Donc pas la peine de leur donner les bases...
J'exagère, non, même pas?

Articles Récents