Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Soutien

Recherche

Comme une machine qui consommerait un maximum de pétrole uniquement pour entretenir sa surchauffe, l'intello du dessous consomme un maximum de facultés intellectuelles pour entretenir sa capacité à surmener son cerveau... en pure perte. Un pur produit de la société de surinformation dans laquelle on patauge...

Aujourd'hui j'ai décidé que tout ça allait sortir, et que je ferais connaître à  d'autres cerveaux surmenés et improductifs le chaos de mes pensées. Ca me fend un peu le coeur d'ajouter au flot d'informations inutiles qui circulent sur le net, mais il paraît qu'un être humain doit s'exprimer pour vivre, il paraît qu'il faut partager ses pensées pour qu'elles ne restent pas vaines. Alors bien sûr, cette décision tiendra jusqu'à ce que la somme d'informations que j'ingurgite chaque jour ne submerge la ressource mémoire où est née l'idée de ce blog, mais ne désespérons pas. Peut-être que le Bouddha qui veilla sur mon berceau me donnera la faculté d'entretenir mon jardin...

 

Archives

29 mars 2006 3 29 /03 /mars /2006 00:37
Il y a quelques temps, j'écrivais ça:


"Les jeunes ne croient plus en rien!", se désespèrent certains...
Les jeunes ne croient plus A rien; on s'est trop fouttu de leur tête! Je ne veux pas avoir l'air de tomber dans le discours "crise de confiance" cher aux politiques mais c'est exactement ce qui se passe (et même en disant ça, je montre ma défiance et ma peur d'être assimilée aux politiques à la langue de bois!).  Au moindre truc louche, on quitte le navire en courant, de peur de se faire récupérer!! Et le pire, c'est que même dans notre évaluation de ce qui est louche, on n'est pas sûr de ne pas avoir été manipulé.
Ca va prendre du temps de retrouver une opinion propre, une indépendance d'esprit, le courage de défendre des opinions quelles que soient les étiquettes qu'on essayera de nous coller sur le dos.
Ca va prendre du temps pour qu'on ose simplement faire quelque chose de notre propre initiative sans peur (peur d'être noyauté par un mouvement diabolisé aux yeux de l'opinion publique, peur d'être rejeté comme un mouton noir, peur d'être viré, peur de voir nos propos détournés, peur de "griller" son avenir en se montrant trop franc....)
 



Après le gros coup de désinformation que nous a fait France 2 avec Arlette Chabot (je fais partie des membres de GP qui auraient pu être sur le plateau et qu'on a remplacés par un inconnu masqué de blanc et pro-CPE, sur fond d'images de nos manifestations), je me dis qu'effectivement, c'est de plus en plus difficile de pouvoir s'exprimer sans être récupérés ou sans que nos propos soient dénaturés. Le seul truc qui pourrait nous en sauver, c'est l'éthique, mais ce n'est pas très à la mode...
Même les pubs Leclerc reprennent le style des taggeurs anti-pubs pour faire leur pub.
Après avoir fait passer sa loi en force sans concertation aucune, de Villepin invite au dialogue et peut ainsi accuser les UNEF et autres de refuser le dialogue. Bonne blague...

Le mouvement des stagiaires n'aurait rien donné sans les masques. Les stagiaires qui ont rejoint Génération Précaire, c'était souvent des  jeunes trop sérieux, trop dociles, trop soucieux de continuer à remplir leur CV pour prouver qu'ils étaient dignes de confiance, dignes d'avoir un vrai travail. Etre masqué, ça leur a permis de dire quand même que cette servilité volontaire n'était pas vraiment normale. Ca a permis à des "pas assez révoltés pour oser demander considération et rémunération" d'oser mettre à jour les abus. Sans ça, ils seraient restés dans l'ombre, pour ne pas être montrés du doigt comme des rebelles, des ingérables... Ils voulaient malgré tout garder leur réputation de personne sérieuse et travailleuse.

Et France 2 de détourner ça en préférant un jeune masqué de blanc soutenant le CPE...

D'ailleurs j'attends toujours la réponse de Carole Chabannes à mon mail

"Madame Chabannes


Visiblement, vous avez préféré la désinformation à l'information.

Vous aviez la possibilité d'avoir sur votre plateau au moins 3 membres de
Génération Précaire aux parcours différents et vous avez préféré utiliser notre
image pour faire passer un discours contraire au nôtre.

C'est un vrai scandale dont j'espère que vous avez honte.

Nous ne laisserons pas la désinformation se faire ainsi.

Peut-être vous a-t-il été difficile de trouver des défenseurs du CPE, mais le
"déguiser" en membre de Génération Précaire est une pratique honteuse.

La rectification faite à l'antenne n'efface pas la volonté de désinformation de
départ.

J'aimerais beaucoup que vous m'expliquiez comment cette manipulation a pu se
produire.

Vous aviez l'air de bonne foi au téléphone; si vous avez une éthique vous vous
devez de nous expliquer comment s'est fait ce choix de faire parler un
stagiaire pro-CPE masqué de blanc avec des images de nos manifestations.

Cordialement


*, intervenante présumée puis écartée de l'émission "A vous de juger"
membre active du collectif Génération Précaire"


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents