Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Soutien

Recherche

Comme une machine qui consommerait un maximum de pétrole uniquement pour entretenir sa surchauffe, l'intello du dessous consomme un maximum de facultés intellectuelles pour entretenir sa capacité à surmener son cerveau... en pure perte. Un pur produit de la société de surinformation dans laquelle on patauge...

Aujourd'hui j'ai décidé que tout ça allait sortir, et que je ferais connaître à  d'autres cerveaux surmenés et improductifs le chaos de mes pensées. Ca me fend un peu le coeur d'ajouter au flot d'informations inutiles qui circulent sur le net, mais il paraît qu'un être humain doit s'exprimer pour vivre, il paraît qu'il faut partager ses pensées pour qu'elles ne restent pas vaines. Alors bien sûr, cette décision tiendra jusqu'à ce que la somme d'informations que j'ingurgite chaque jour ne submerge la ressource mémoire où est née l'idée de ce blog, mais ne désespérons pas. Peut-être que le Bouddha qui veilla sur mon berceau me donnera la faculté d'entretenir mon jardin...

 

Archives

22 février 2006 3 22 /02 /février /2006 15:47
Dominique de Villepin a fait appel au 49-3 pour faire adopter son projet de loi pour l'égalité des chances.
Or Génération Précaire avait proposé des amendements pour ce vote, avait sensibilisé de nombreux députés qui avaient accepté de porter certaines de nos revendications à l'Assemblée.
En faisant appel au 49-3, de Villepin a totalement zappé la discussion de ces amendements.
Pas de découragement, Génération Précaire décide de refaire le même travail de sensibilisation et de proposition auprès des sénateurs, qui discuteront le texte à partir de demain.
Pendant ce temps, le MEDEF annonce qu'il va présenter une charte de bonne pratique des stages ce même jour, sans doute pour faire diversion...
Et c'est là que de Villepin prévoit de recevoir Génération Précaire ainsi que d'autres représentations des jeunes jeudi matin à 10h, 4h avant le début des discussions au Sénat!
Alors qu'il y a un an je nageais dans l'indifférence la plus totale avec mon non-statut mi-étudiante mi-chomeuse mi-RMIste illégale mi-stagiaire en congé maladie (oui je sais , c'est absurde de demander un arrêt de travail à quelqu'un qui n'a pas de contrat de travail), vla-t-y pas que le mouvement auquel je participe se fait recevoir par le premier Ministre, après qu'il ait inséré lui-même des amendements à son projet de loi sur la convention obligatoire (sans blague, elle était déjà sensée être obligatoire!) et la rémunération obligatoire (de combien? mystère et boule de gomme!) pour les stages de plus de 3 mois.
Allez, je me laisse un petit moment de pur bonheur pour me dire "waw, on en est arrivé là" avant de me dire que franchement, il aurait pu nous rencontrer avant de déposer son projet qu'il a élaboré tout seul sans concertation, et qu'il est gonflé d'avoir fait passer son 49-3 juste avant les discussions sur des amendements qui avaient des chances de passer.

Mais rendez-vous avec de Villepin ou pas, je m'en vais écrire aux sénateurs...

http://www.senat.fr/elus.html



Monsieur le Sénateur / Madame le Sénateur

Le gouvernement présente cette semaine au Sénat le projet de loi n° 203 sur l’égalité des chances.

L’interruption des débats à l’Assemblée a empêché l’examen de dispositions beaucoup plus consensuelles dont le pays en général et la jeunesse en particulier attendent beaucoup. Il s’agit de celles relatives aux stages. 800 000 jeunes effectuent chaque année un stage dans une entreprise ou une administration.

Comme vous le savez, ces stages ont donné lieu ces dernières années à de nombreux abus et des jeunes stagiaires ont parfois été utilisés en remplacement de salariés, sans droits et sans rémunération. Les jeunes, qui ne demandent qu’à travailler et à être rétribués de leur travail s’interrogent sur la place que leur réserve la génération de leurs aînés.

Le Gouvernement propose par amendement de rendre obligatoire la rémunération des stages de plus de trois mois sans toutefois en préciser le montant. C’est un bon début mais ce n’est pas suffisant car cela permettra encore à des employeurs de remplacer leurs salariés par des stagiaires. Des garde-fous doivent être instaurés et des garanties apportées afin qu’un stagiaire soit justement rétribué du travail qu’il accomplit et que les stages ne soient pas des obstacles à l’embauche.

Des amendements ont été proposés par le collectif Génération Précaire à tous les groupes parlementaires, sans préférence partisane. Certains parmi ces amendements seront présentés par des sénateurs de la majorité, d’autres par des sénateurs de l’opposition.

En tant que citoyen de votre circonscription, je vous demande, Monsieur le Sénateur/Madame le Sénateur, d’examiner ces amendements avec le plus grand intérêt. Je compte sur vous pour accorder à la jeunesse la place qu’elle mérite.

Veuillez agréer, Monsieur le Sénateur /Madame le Sénateur, l’expression de ma haute considération.


Pour voir les amendements proposés par Génération Précaire:


http://www.generation-precaire.org/IMG/pdf/Amendements_proposes_par_generation_precaire.pdf

Partager cet article

Repost 0

commentaires

l. 23/02/2006 23:47

aloooooooors? l'entrevue?

Articles Récents