Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Soutien

Recherche

Comme une machine qui consommerait un maximum de pétrole uniquement pour entretenir sa surchauffe, l'intello du dessous consomme un maximum de facultés intellectuelles pour entretenir sa capacité à surmener son cerveau... en pure perte. Un pur produit de la société de surinformation dans laquelle on patauge...

Aujourd'hui j'ai décidé que tout ça allait sortir, et que je ferais connaître à  d'autres cerveaux surmenés et improductifs le chaos de mes pensées. Ca me fend un peu le coeur d'ajouter au flot d'informations inutiles qui circulent sur le net, mais il paraît qu'un être humain doit s'exprimer pour vivre, il paraît qu'il faut partager ses pensées pour qu'elles ne restent pas vaines. Alors bien sûr, cette décision tiendra jusqu'à ce que la somme d'informations que j'ingurgite chaque jour ne submerge la ressource mémoire où est née l'idée de ce blog, mais ne désespérons pas. Peut-être que le Bouddha qui veilla sur mon berceau me donnera la faculté d'entretenir mon jardin...

 

Archives

25 juin 2007 1 25 /06 /juin /2007 14:24
"Ce que l'on appelle à tort  "production"  n'est qu'une transformation de ressources  qui nous viennent de la nature, de la vie en général, et de la vie intelligente en particulier. Mais plus l'avancée technique nous détache de l'obsession de la production matérielle, plus nous prenons conscience que la "magie" que constitue la création et la démultiplication de richesses n'est rien d'autre que la magie fondamentale de la vie et de l'intelligence. En revanche, si nos sociétés s'obstinent à confondre richesse et monnaie, à ne pas limiter la monnaie à l'un des nombreux moyens qu'ont les humains de faciliter leur échange, alors la vie elle-même et l'intelligence deviennent les enjeux d'une marchandisation généralisée. "

Patrick Viveret, "Reconsidérer la richesse", Editions de l'Aube, collection Aube poche essai p.176
"7. Propriété intellectuelle et brevetage du vivant"

J'ai vu il y a peu de temps un film qu'on a souvent dit mauvais, mais qui au moins met le doigt sur une marchandisation du vivant qui pourrait arriver un jour, allez savoir... "The Island" , ou comment des êtres humains (certains, pas tous) deviennent des "produits" à qui on nie toute conscience pour éviter de se poser un cas de conscience (justement)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

augenblick 10/07/2007 23:38

Mince alors, il n'y a pas de débat sur cette note, pourtant le titre, le fond, rhala la ;)

augenblick 26/06/2007 14:21

Dans une continuité décalée, un long dialogue savoureux sur le pouvoir et les normes d'une société. J'avais lu Clastres (la société contre l'Etat) en anthropologie (préhistoire + ethno) :http://1libertaire.free.fr/Clastres01.htmlEt sa voix inquiète et sensible : http://seddata.free.fr/clastres.ogg(Et je mets Viveret dans une liste post-mémoire :)

Articles Récents